L’outplacement, c’est quoi ?

L’outplacement est un service fourni aux employés qui ont été licenciés ou qui sont sur le point de l’être. Il s’agit d’un processus de transition professionnelle qui a pour objectif de les aider à retrouver rapidement un emploi.

L’outplacement collectif, également appelé outplacement de groupe, est destiné à un groupe d’employés qui sont licenciés en même temps. Il a pour but de leur fournir les outils et les compétences nécessaires pour retrouver rapidement un emploi. Il peut inclure des ateliers de groupe sur des sujets tels que la recherche d’emploi, les compétences de l’entretien d’embauche, la rédaction de CV, etc. Les employés peuvent également avoir accès à des ressources en ligne et à des sessions individuelles avec un conseiller en outplacement.

L’outplacement est généralement financé par l’employeur et peut être utilisé pour améliorer la marque employeur, pour minimiser les coûts liés au licenciement et pour faciliter la transition professionnelle des employés licenciés.

Lien utile :

– https://code.travail.gouv.fr/glossaire/outplacement

L’expertise Anthea RH en matière d’Outplacement collectif

 

Outplacement collectif

L’outplacement collectif est une pratique en ressources humaines qui vise à accompagner un groupe de salariés lors d’une période de transition professionnelle. Cette approche, souvent mise en œuvre lors de licenciements collectifs ou de restructurations d’entreprises, offre un soutien personnalisé aux employés concernés. L’outplacement collectif est conçu pour répondre aux besoins et aux défis spécifiques d’un groupe de personnes confrontées à des changement majeurs. Selon le contexte et la problématique, il est couplé avec la mise en place d’une cellule psychologique avec un numéro dédié.

L’objectif de cet accompagnement est de permettre aux salariés de rebondir, de reconstruire un projet professionnel et de retrouver un emploi.

 

L’outplacement collectif, désigné aussi comme cellule de reclassement ou antenne emploi, intervient dans plusieurs situations :

 

  • Procédure de licenciement collectif,
  • Rupture Conventionnelle Collective (RCC),
  • Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE),
  • Plan de départs volontaires.

 

La mise en place d’un PSE (Plan de Sauvegarde de l’emploi) dépend de plusieurs critères : taille de l’entreprise, situation financière de l’entreprise, types de contrats des employés concernés, ancienneté des employés.

Suivant la taille de l’entreprise, il sera proposé aux salariés un CSP (contrat de sécurisation professionnelle) ou un congé de reclassement (pour les entreprises de + de 1000 salariés en europe).

Les bénéfices de cet accompagnement

Les bénéfices de cet accompagnement sont multiples à la fois pour les salariés et à la fois pour l’entreprise.

  • En reconnaissant l’importance de l’outplacement collectif, les entreprises peuvent non seulement apporter une assistance concrète à leurs salariés, mais également renforcer leur réputation en tant qu’employeur attentif et responsable. Les entreprises en s’appuyant sur l’expérience d’un cabinet spécialisé bénéficient également des savoirs- faire d’experts pour gérer cette période de transition. Pendant toute la durée de la mission, des points réguliers sont faits avec l’entreprise pour qu’elle puisse évaluer l’évolution de la situation des salariés concernés et mesurer les résultats concrets.
  • Les résultats sont concluants, les salariés qui bénéficient de cet accompagnement font face plus facilement à cette période de transition, souvent difficile à vivre car elle est source d’émotions négatives.

Cet accompagnement permet aussi aux salariés concernés de construire un nouveau projet, de rebondir et d’obtenir des résultats plus rapidement. Une situation complexe de départ qui se transforme en opportunité et permet bien souvent le dépassement d’une ancienne situation.

L’ accompagnement se déroule en plusieurs étapes. Il débute par un bilan personnel et professionnel. Nos consultants aident les salariés à repérer leurs compétences, à identifier leurs valeurs, à comprendre leurs motivations et leurs aspirations. Cette cartographie permet de clarifier le futur projet.

A partir de celle-ci, une stratégie de recherche d’emploi est développée, ainsi que des mises en action. Ces mises en action visent un retour à l’emploi et la signature d’un nouveau contrat de travail. Dans certains cas le projet sera la reconversion ou la création d’une entreprise. Dans le cas de projets de reconversion, une étape intermédiaire de formation sera parfois nécessaire.

 

Nos consultants accompagnent les salariés concernés dans toutes les étapes de ce processus et s’adaptent à leurs besoins :

  • Co-contruction d’un nouveau projet professionnel
  • Aide à la rédaction du CV et outils accompagnant la candidature
  • Préparation aux futurs entretiens d’embauche,
  • Gestion du stress,
  • Aide à la recherche de formations adaptées au projet,
  • Constitution de dossiers de demandes de financement pour une formation,
  • Recherche d’offres d’emploi en adéquation avec les profils et projets des salariés concernés sur le bassin d’emploi ciblé, France et international.

Pendant la durée de ce processus, le consultant devient le partenaire des salariés qu’il accompagne.

La durée de l’accompagnement dépend de ce qui a été contractualisé avec l’entreprise, des résultats attendus et des projets des salariés concernés. La durée de cette prestation varie généralement entre 9 et 18 mois.

Questions fréquentes

L’outplacement fonctionne comme un « booster ». En aidant son bénéficiaire à se positionner adéquatement sur le marché du travail et en le dotant des outils et codes nécessaires à la recherche d’emploi, le consultant dote l’outplacé de la bonne méthodologie.

Concrètement, l’outplacement coûte en moyenne entre 5 et 20 % du salaire annuel brut du salarié reclassé. Les cabinets d’outplacement pratiquent généralement des tarifs forfaitaires, avec un plafond se situant aux alentours de 30.000 € pour une durée de 12 mois.

Quand le travailleur a informé l’employeur qu’il a un nouvel emploi chez un autre employeur, l’accompagnement outplacement peut débuter ou reprendre lorsque le travailleur perd son nouvel emploi dans les 3 mois de l’engagement en question

le travailleur a droit à un délai de préavis de moins de 30 semaines ou à une indemnité de congé correspondante; il est âgé d’au moins 45 ans au moment du licenciement; il compte au moins un an d’ancienneté de service ininterrompue dans l’entreprise au moment du licenciement.

Télécharger la documentation associée en renseignant le formulaire